Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 Oct

Iran, Russie, Usa, Israël : les acteurs de la 3ième guerre mondiale dans les terres syriennes

Publié par project-world-vision  - Catégories :  #guerre

Iran, Russie, Usa, Israël : les acteurs de la 3ième guerre mondiale dans les terres syriennes

Assad est en train de gagner la guerre, mais on a bien vu la logique de blocs se mettre en place et la Russie renaître On a aussi vu que le sionisme international avec sa vision messianique veut la guerre, veut le chaos, afin de prendre le contrôle total : ils trouveront bien quelque chose…


"Tout ce dont nous avons besoin est la bonne crise majeure, et les nations vont accepter le Nouvel Ordre Mondial."


David Rockefeller


"Le but des Rockefeller et de leurs alliés est de créer un gouvernement mondial unique combinant le Supercapitalisme et le Communisme sous la même bannière, et sous leur contrôle. [...] Est-ce que j’entends par là qu’il s’agit d’une conspiration? Oui, en effet. Je suis convaincu qu’il y a un tel complot, d’envergure internationale, en planification depuis plusieurs générations, et de nature incroyablement maléfique."


Lawrence Patton McDonald (1935-1983), congressiste américain tué dans l’attaque d’un vol de la Korean Airlines


revue de presse 2013 Z@laresistance


Les projecteurs, les acteurs sont là, le scénario, peut-être assez connu, semble prendre forme. Et la scène pour prendre des dimensions mondiales tandis que l’ambiance, déjà très critique,finit sous la forme d’images violentes à la télévision comme dans chaque coin de la terre.


Il y a quelques années nous avons parlé de la Libye,aujourd’hui le monde s’inquiète pour la Syrie. De plus en plus sont les massacres de civils innocents, des scènes d’enfants empoisonnés longtemps en proie aux intérêts stratégiques internationaux. La phase de la guerre froide semblait être surmontée, et pourtant ce sont précisément ces deux blocs qui risquent de s’affronter dans une guerre terrible dont la Syrie serait l’étincelle de cette horrible guerre mondiale dont tout le monde parle.


D’une part, la plus grande puissance occidentale, celle des États-Unis jointe à Israël , prêt à financer et soutenir par tous les moyens les "rebelles syriens", dans un même jour qui sont capables de crimes atroces faisant des massacres parmi la population et de publier des photos avec des têtes coupées et des coeurs arrachés, des victimes qui refusent de se battre à leurs côtés.


L’autre bloc est une Russie de plus en plus déterminé à défendre la position du président syrien Bachar Al-Assad. Dès le début, il y a eu plusieurs opinions sur ce qu’on appelle "la crise syrienne" nous avions vu quand elle a divisée le sommet du G8 à Enniskillen en Irlande du Nord. A cette occasion, en effet, la question de l’approvisionnement militaire a laissé sceptique même en Europe, tandis que les Américains, préoccupés par la présence de la milice du Hezbollah aux côtés Assad, a insisté pour faire porter le chapeau des armes chimiques à l’armée syrienne.


S’il est vrai que la Russie a ses propres intérêts en Syrie mais ne veut pas voir une deuxième Libye, voyant le complot du "nouvel ordre mondial" arrivé prés de chez eux,une fois de plus Vladimir Poutine a vu juste en prouvant que les «rebelles» par l’envoi d’images et de vidéos satellites russes à l’ONU où il est démontré que les armes chimiques lancées en Syrie responsable de la mort d’environ 1.300 personnes, appartenant aux groupes terroristes et rebelles manipulés par la CIA et financés d’une part par le duo Qatari-Saoudite.


L’objectif serait la création d’un Nouvel Ordre Mondial, un monde fait d’une énorme masse d’individus tout de même (sous le prétexte de «droits civils» si chère à ceux qui refuse de regarder au-delà des apparences) et prêt de se soumettre à la volonté de quelques-uns, de la finance et de la logique de marché.Un projet, pour la Syrie, qui aurait eu ses origines peu après les attaques contre les «Twin Towers» à New York, comme l’a déclaré le général américain Wesley Clark.


Aujourd’hui, cependant, la Syrie n’est pas seul.D’une part, elle peut se vanter de l’aide d’une Russie qui permettra de renforcer sa présence dans le bassin méditerranéen, comme annoncé par le colonel Leonid Ivashov, président de l’Académie russe des problèmes géopolitiques, après que la décision du Pentagone d’envoyer le navire de guerre USS Mahan dans le même secteur.


D’autre part, en plus du Hezbollah chiite libanais, il y a aussi le soutien de l’Iran qui enverra au moins 4.000 gardiens de la révolution en Syrie pour soutenir l’armée d’Assad."Nous sommes très préoccupés – a dit Abbas Araghchi, porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères sur l’utilisation d’armes chimiques en Syrie et nous condamnons fermement l’utilisation de ces armes. Il ya des preuves qui condamnent les groupes terroristes pour commettre de tels actes ".


"Nous rejetons et condamnons les menaces américaines de lancer une agression contre la Syrie" Nicolas Maduro, président du Venezuela , a déclaré aussi que Barack Obama se prépare à une guerre au Moyen-Orient, un conflit qui va affecter le monde entier.


Source : Terrarealtime(italien)


Source : chaos contrôlé http://www.chaos-controle.com/archives/2013/10/16/28215293.html

Commenter cet article

À propos

le blog sur l information alternative ,la vérité caché,l éveil et bien d autres