Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 Aug

UN DÉBUT DE PRISE DE CONSCIENCE DANS L’ÉLITE US ?

Publié par project-world-vision  - Catégories :  #USA

 UN DÉBUT DE PRISE DE CONSCIENCE DANS L’ÉLITE US ?

http://s1.hubimg.com/u/ohn Mearsheimer , c’est le co-auteur de

« Le lobby pro-israélien et la politique étrangère américaine »

Il défend la thèse que la politique étrangère des États-Unis au Moyen-Orient pendant les dernières décennies a principalement visé à soutenir l’État israélien, même si ce soutien n’était à long terme ni dans l’intérêt des États-Unis, ni dans celui d’Israël. La raison de ce soutien aurait été plus due à l’influence d’un lobby pro-israélien reconnu par le monde universitaire et les médias, pesant sur les décisions du Congrès et de l’Administration, qu’à des intérêts stratégiques ou à desimpératifs moraux. (wiki)

John Mearsheimer vient juste de publier, dans Foreign Affairs, un article intitulé Pourquoi la crise ukrainienne est la faute de l’Occident – Les illusions des libéraux qui ont provoqué Poutine [1]. Il s’agit d’un article typique del’Establishment [les élites, NdT], de son style et de ses hypothèses, avec en plus des déclarations plutôt trompeuses à propos de la guerre en Géorgie, cependant je vous recommande sa lecture. Voici l’extrait intéressant:

Il y a une solution à la crise en Ukraine, cependant il faudrait que l’Occident pense ce pays avec une approche totalement nouvelle. Les États-Unis et leurs alliés devraient abandonner leur plan de modernisation de l’Ukraine, et plutôt essayer d’en faire un tampon neutre entre l’Otan et la Russie, comparable à la position autrichienne durant la Guerre froide. Les dirigeants occidentaux devraient reconnaître que l’Ukraine est importante pour Poutine et que les Russes ne peuvent pas tolérer là-bas un régime anti-russe. Cela ne signifie pas que futur gouvernement ukrainien doive être pro-Russe ou anti-Otanien. Au contraire, l’objectif devrait être une Ukraine indépendante, qui ne tombe dans aucun camp ni russe, ni occidental.

Pour atteindre ce but, les États-Unis et leurs alliés devraient renoncer publiquement à l’expansion de l’Otan en Géorgie et en Ukraine. L’Occident devrait aussi aider à façonner un plan économique de secours à l’Ukraine financé conjointement par l’Union européenne, le Fonds monétaire international, la Russie et les États-Unis, une proposition qui devrait être bien accueillie par Moscou, étant donné son intérêt à voir une Ukraine prospère et stable sur son flanc ouest. Et les Occidentaux devraient limiter considérablement ses efforts d’ ingénierie sociale [subversion du corps social par les Organisations non gouvernementales, NdT]. Il est temps de mettre un terme au support occidental pour les révolutions oranges. Quoi qu’il en soit, les dirigeants US et européens devrait encourager l’Ukraine à respecter les droits des minorités, spécialement les droits des russophones à pratiquer leur langue.

Certains vont discuter en disant que le changement de politique vis à vis de l’Ukraine, intervenant si tard, minerait la crédibilité des US dans le monde. Il y aura indiscutablement un certain coût, mais les coûts à prolonger une stratégie erronée seraient bien plus élevés. D’autre part, il est probable que d’ autres pays vont éprouver du respect pour un État qui tire les leçons de ses erreurs et, au bout du compte, qu’ils concoivent une politique qui résoudra effectivement les problèmes. Cette possibilité est clairement offerte aux États-Unis.

Bon, je n’ai aucune illusion concernant Mearsheimer, il est le porte-parole de ce que j’appelle la vieille garde anglaise, les gus qui ont été progressivement, sinon partiellement, déplacés par les Néocons pour se placer ensuite derrière Obama, simplement pour être à nouveau déplacés lorsque les Néocons ont habilement mis Obama sous leur contrôle. En d’autres termes, Mearsheimer ne parle qu’au nom de la partie défaite et amère de l’élite, bien que toujours puissante et influente. Son article pourrait aussi servir comme une sorte de ballon d’essai pour tester les réactions du reste de l’État profond US [le complexe militaro-industriel, CIA, NSA, multinationales, Wall Street, lobby juif, etc., NdT]

Qu’est ce que vous pensez, est-ce-que la publication de cet article signifie le début d’une espèce de prise de conscience que les US doivent réviser leur politique ukrainienne ?

Qu’est ce que vous croyez?

The Saker
Traduit par Jean-Jacques pour vineyardsaker.fr

Note

[1] Why the Ukraine Crisis Is the West’s Fault – The Liberal Delusions That Provoked Putin, alias Pourquoi la crise ukrainienne est la faute de l’Occident – Les illusions des libéraux qui ont provoqué Poutine (foreignaffairs.com, anglais, édition de septembre-octobre 2014)

Source : The beginning of a realization in the US elites? (vineyardsaker, anglais, 20-08-2014)

3349318_f520.jpg

Commenter cet article

serrurier paris 2 26/08/2014 07:24

Je vous complimente pour votre éditorial. c'est un vrai exercice d'écriture. Développez



Remonter une idéosurveillance, on service des clients normes françaises avec les depannage . Pied de serrurerie. Services électriques renconforte de clef POUR REFAIRE UN DOUBLE DE PORTE D?ENTRÉE PARIS ET BANLIEUE. Serrurier paris Pour un dépannage de paris

À propos

le blog sur l information alternative ,la vérité caché,l éveil et bien d autres